accueil-tipi« Prendre la parole en public était pour moi l’objet d’une véritable phobie, devenue réellement handicapante (tremblements, gorge sèche, voix coupée, rougissements, etc.). Après avoir testé de nombreuses méthodes pour atténuer mon angoisse face aux situations de communication orale, je me suis orientée vers la régulation émotionnelle. J’ai fait une première séance avec Prêle et j’ai tout de suite pu constater les effets positifs. Mon blocage s’est d’emblée dégonflé et aujourd’hui, je suis capable de parler en public sans me retrouver pétrifiée, ce qui me procure un immense soulagement. Je voulais exprimer toute ma gratitude à Prêle pour l’aide apportée et je recommande vivement cette approche qui m’a satisfaite au delà de ce que j’imaginais possible ! » Sophie

 

« J’ai fait deux séances accompagnées pour minimiser mon stress au travail, car les appels téléphoniques  provoquaient chez moi des montées d’angoisse. Bien qu’un peu sceptique au départ, j’ai noté une nette amélioration dès la première séance. J’ai été bluffée ! Merci à Prêle. »  Marie

 

« J’ai fait une séance de régulation émotionnelle suite à une vive émotion ressentie un jour où mes parents avaient oublié de me souhaiter mon anniversaire. J’ai constaté par la suite lorsque je me trouvais dans des situations relationnelles similaires, notamment avec mon conjoint, que je n’avais plus cette réaction émotionnelle disproportionnée. Cela me permet d’avoir davantage confiance en moi. »  Claudine

 

« Au travail, il y a eu une redistribution des locaux. Je ne supportais pas l’endroit que l’on m’avait attribué, notamment mon nouveau bureau. La régulation émotionnelle m’a permis de relativiser la situation dans laquelle je me trouvais. De ne pas rester dans mon mal. »  Pierre

 

« J’ai eu la chance de pratiquer la régulation émotionnelle avec Prêle pour une phobie ancrée assez ancienne des araignées. Au départ sceptique mais curieuse… J’ai pu aussitôt constater mon attitude différente face à l’anticipation d’en apercevoir une dans mon cabanon (lieu de séjour en pleine nature où nous étions !) Puis ensuite en présence directe d’une d’entres elles, plus ce frisson de peur qui me parcourait rien qu’à leur vision. Donc c’est une évolution plutôt positive ! » Céline

 

« Dans le cadre de mon travail, les rdv téléphoniques avec ma collègue pour faire le point étaient source de stress. Je me sentais heurtée par ses remarques, incapable de réagir et je sentais le stress monter à l’idée même de lui téléphoner.
Après une séance de régulation émotionnelle, j’ai tout de suite vu la différence : j’ai eu la pensée que j’allais stresser de l’appeler, mais au niveau physique, rien ! Il y a eu l’idée de la peur, mais c’est comme si le stress était bloqué : c’est juste une pensée qui traverse sans aucune répercussion réelle. Difficile à croire tant qu’on ne l’a pas vécu … »